Journée -12   Majid n’est pas resté les bras croisés             Nederlands

Les préparations de la course pour la paix battent leur plein. Nous pouvons tous prendre exemple à ce que Majid a réalisé à Liège. En quelques jours seulement il a déjà déplacé des montagnes. Il a réussi à se faire interviewé par la RTBF. La rédaction est en train de voir ce qu’elle pourrait encore faire. Il a pris personnellement contact avec les responsables d’RTL-TVI, qui se sont montrés très intéressé.

La rédaction de «Â La Meuse-Sport » a enregistré un long entretien qui sera publié mercredi. Il y eut aussi des contacts avec «Â le Soir ».

Les contacts se passèrent si bien parce que Majid les interpella personnellement en les convainquant de l’importance de l’initiative pour arrêter la guerre. Puisque Majid est actif dans le monde du sport il s’est fixé le but de rassembler du matériel de sport. Pour y arriver il a écrit une lettre à l’ADEPS, une autre à Elio Di Rupo et eut un entretien personnel avec l’échevin de sport de la ville de Liège qui lui a déjà promis 15 ballons et autre matériel sportif.

Il y a déjà plusieurs écoles dans la région Liégeoise qui ont donné leur accord pour faire des dessins d’enfants afin de les emporter à Bagdad avec le message «Â d’une paix dans le monde ». Il développa lui-même ses propres cartes de soutien pour financer des projets d’éducation et de sport à Bagdad. Il réalisa tout ceci en quelques jours. Prenons exemple à Majid dans nos préparations de voyage et notre lutte contre la guerre.

Envoie-nous ton compte rendu afin de la passer aux autres participants (ça peut donner des idées) et mettre le tout sur peacerace.be.